Leçon 8 : Mercredi 19 Mai 2021, La stabilité de la loi de Dieu



Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la leçon des Adultes

Leçon 8 : Mercredi 19 Mai 2021, La stabilité de la loi de Dieu

Mercredi 19 mai 2021

La stabilité de la loi de Dieu
Yahvé a gravé les dix commandements sur des tables de pierre, afin que tous les habitants de la terre puissent comprendre son caractère éternel et immuable. (Ceux) qui souhaitent voir progresser leurs connaissances et leurs compétences ont besoin de s’approprier ces magnifiques révélations de Dieu. Mais ce n’est qu’en harmonisant leur cœur et leur esprit avec Dieu qu’ils comprendront ses exigences.
Que personne ne se soucie de ce que le Seigneur ne nous a pas révélé. À notre époque, les spéculations abondent, mais Dieu déclare : « Les choses cachées sont à l’Éternel, notre Dieu » (Deutéronome 29.28). La voix qui s’est adressée à Israël depuis le Sinaï déclare aux hommes et aux femmes en ces temps de la fin : « Tu n’auras pas d’autres Dieu devant ma face » (Exode 20.3). La loi de Dieu a été écrite de sa main sur des tables de pierre (voir Exode 31.18), montrant par là qu’elle ne devait jamais être changée ni abrogée. Elle doit être préservée jusque dans l’éternité, aussi immuable que les principes de son gouvernement. Les hommes dressent leur volonté contre celle de Dieu, mais ils ne peuvent réduire au silence ses paroles de sagesse et ses commandements, même s’ils opposent leurs théories spéculatives aux enseignements de la révélation et exaltent la sagesse humaine bien au-delà d’un simple « Ainsi parle l’Éternel » (voir par exemple Exode 7.17, version Segond).
Counsels to Parents, Teachers, and Students, p. 248 ;
Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, p. 199.

Par Jésus, la grâce de Dieu a été révélée aux hommes ; mais la grâce n’exclut pas la justice. La loi a pour but de faire connaître les attributs du caractère divin ; pas un iota ou un trait de lettre de cette loi (voir Matthieu 5.18) ne pouvait être modifié pour excuser la chute de l’homme. Au lieu de changer sa loi, Dieu s’est offert lui-même en sacrifice, dans la personne du Christ, pour la rédemption de l’homme. « Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même » (2 Corinthiens 5.19).
La loi exige la justice, — une vie juste, un caractère parfait : or l’homme ne peut se conformer aux exigences de la sainte loi de Dieu. Mais le Christ, venu sur la terre en tant qu’homme, a vécu dans la sainteté et a formé un caractère parfait. Il offre ces choses gratuitement à tous ceux qui veulent les recevoir. Sa vie se substitue à celle des hommes. De cette manière ceux-ci obtiennent la rémission des péchés commis auparavant, au temps de la patience de Dieu (voir Romains 3.25). Plus encore : le Christ communique aux hommes les attributs même de Dieu. Il façonne le caractère humain à la ressemblance du divin : un magnifique chef-d’œuvre de force et de beauté spirituelle. Ainsi la justice qu’exige la loi se trouve réalisée chez celui qui croit en Christ. Dieu « a voulu montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être reconnu juste, tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus » (Romains 3.26).
The Desire of Ages, p. 762 ; Jésus-Christ, p. 766, 767.

Le monde est en rébellion ouverte contre Dieu… Un grand nombre n’hésitent pas à se moquer de la Parole de Dieu. On ridiculise ceux qui y croient encore ; on méprise de plus en plus la loi et l’ordre parce qu’on transgresse les commandements divins. La violence et le crime en sont les résultats visibles. Qu’il est triste de constater la pauvreté et la misère des multitudes qui se courbent devant les idoles, cherchant en vain le bonheur et la paix !
Prophets and Kings, p. 185 ; Prophètes et Rois, p. 138, 139.