Leçon 8 : Lundi 14 Novembre 2022, « Je reviendrai »



Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la leçon des Adultes

Leçon 8 : Lundi 14 Novembre 2022, « Je reviendrai »

Lundi 14 novembre 2022

“Je reviendrai”
Le danger que nous courons nous est présenté par le Christ lui-même. Il sait quels périls nous guettent en ces derniers jours, et il voudrait nous préparer à les affronter. « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24.37). On mangeait et on buvait, on plantait et on bâtissait, on mariait et on donnait en mariage jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et les hommes ne se doutèrent de rien jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous. Le jour du Seigneur trouvera les hommes absorbés de la même manière par les affaires et les plaisirs du monde… Le fait de croire à la venue du Fils de l’homme sur les nuées des cieux n’amènera pas le vrai chrétien à se désintéresser des affaires ordinaires de cette vie. Celui qui attend la prochaine apparition du Christ ne sera pas paresseux, mais diligent. Il n’accomplira pas son travail d’une manière malhonnête, mais avec fidélité et promptitude. (Voir Matthieu 24.45-51 ; 25.14-30.)
Testimonies for the Church, vol. 4, p. 309 ;
Témoignages pour l’Église, vol. 1, p. 183.

La raison pour laquelle l’Époux tarde (voir Matthieu 25.1-13) est parce qu’ « il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3.9). Oh la précieuse patience de notre Sauveur miséricordieux ! Oh que chacun de nos chers jeunes apprécient la valeur d’une âme rachetée à un prix infini sur le Calvaire ! Oh que chacun prenne conscience (par ailleurs) des capacités qui lui ont été données par Dieu ! …
Nous vivons dans une période de l’histoire du monde trop solennelle pour que nous soyons négligents… Vous devez prier, croire et obéir. Par votre propre force vous ne pouvez rien faire (voir Jean 15.5) ; mais par la grâce de Jésus-Christ vous pouvez employer vos forces pour offrir ce qu’il y a de meilleur en vous-même et offrir les plus grandes bénédictions aux autres. (Voir Matthieu 25.14-30.) Saisissez Jésus et vous accomplirez avec diligence les œuvres du Christ. Et finalement vous recevrez la récompense éternelle.
Sons and Daughters of God, p. 118 ;
The Youth’s Instructor, September 20, 1894.

Pierre gardait vivante dans son cœur l’espérance du retour du Christ ; c’est pourquoi il donnait à l’Église l’assurance que la promesse du Sauveur s’accomplirait : « Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, avait dit Jésus, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean 14.3).
À ceux qui demeuraient fidèles dans l’épreuve, et qui étaient tentés de croire que leur Maître tardait à venir, l’apôtre affirmait : « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient… Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. » (2 Pierre 3.9,10.)
The Acts of the Apostles, p. 536 ; Conquérants pacifiques, p. 478, 479.