Leçon 7 : Mercredi 12 Mai 2021, Dieu et Israël



Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la leçon des Adultes

Leçon 7 : Mercredi 12 Mai 2021, Dieu et Israël

Mercredi 12 mai 2021

Dieu et Israël

Paul a appris que la loi est incapable de pardonner au transgresseur de la loi. « Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi » (Romains 3.20)…
Le Seigneur a vu notre condition déchue ; il a vu notre besoin de sa grâce ; parce qu’il aimait nos âmes, il nous a donné grâce et paix. La grâce est une faveur imméritée, accordée à quelqu’un qui est perdu. Loin de nous fermer l’accès à la miséricorde et à l’amour de Dieu, le fait que nous sommes pécheurs rend absolument nécessaire l’exercice de son amour envers nous si nous devons être sauvés. Le Christ a dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure » (Jean 15.16).
Selected Messages Book 1, p. 347 ; Messages choisis, vol. 1, p. 407.

L’œuvre du salut est une œuvre d’association, de coopération. Il y a collaboration entre Dieu et le pécheur repentant ; ce travail est indispensable pour la formation des vrais principes qui constituent un caractère. Nous devons lutter avec opiniâtreté pour dominer les obstacles qui nous empêchent de parvenir à la perfection. Mais nous dépendons absolument de Dieu pour réussir.
Les efforts humains ne suffisent pas en eux-mêmes. Sans le secours de la puissance divine, ils ne servent de rien. Dieu et l’homme doivent agir de concert. Il faut que la résistance à la tentation vienne de l’homme, qui puisera ses forces en Dieu. D’une part se trouvent la sagesse infinie, la compassion, la puissance ; d’autre part, la faiblesse, la méchanceté, l’impuissance totale.
Dieu désire que nous ayons de l’empire sur nous-mêmes. Mais il ne peut nous aider sans notre propre consentement, ou sans notre collaboration. L’Esprit divin agit par les forces et les facultés données à l’homme. Par nous-mêmes, nous sommes incapables de mettre nos intentions, nos désirs, nos inclinations en harmonie avec la volonté de Dieu ; mais si nous y consentons, le Sauveur accomplira ceci pour nous : « Nous renverserons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amènerons toute pensée captive à l’obéissance de Christ » (2 Corinthiens 10.5).
The Acts of the Apostles, p. 482 ; Conquérants pacifiques, p. 428.

La justification par la foi en Christ se traduira par une transformation du caractère. C’est pour le monde le signe de la vérité des doctrines que nous professons ; la preuve quotidienne que nous sommes une Église vivante et que nous mettons en pratique la Parole. Une action chrétienne cohérente est un témoignage vivant pour le monde…
Cette question est si peu comprise que des milliers de prétendus enfants de Dieu sont fils du malin, parce qu’ils comptent sur leurs propres œuvres. Dieu a toujours exigé de bonnes œuvres, conformes à la loi, mais l’homme s’étant placé dans le péché, ses bonnes œuvres ont perdu toute valeur; seule la justice de Jésus sert à quelque chose. Le Christ est capable de sauver complètement parce qu’il est toujours vivant pour intercéder en notre faveur.
The SDA Bible Commentary, vol. 6, p. 1071 ;
Commentaire d’Ellen White sur Romains 3.19-31. (R)