Tutoriel pour faire un tawashi avec des chaussettes usagées



Liste de ce qu’il nous faut :
-une planche en bois, des clous et un marteau
-des ciseaux
-une règle
-des chaussettes orphelines, l’idéal étant les chaussettes de sport épaisses

Idée originale pour recycler nos chaussettes orphelines :
Si vous êtes comme Caroline Boeglin, adeptes du recyclage vous allez adorer ce tuto. On va fabriquer des éponges lavables à partir de chaussettes. On a tous notre stock de chaussettes orphelines qui grandi à vu d’oeil, surtout gardez-les puisqu’elles vont vous permettre de réaliser ces éponges japonaises en tissus tressé, les tawashi. Ce tuto est très ludique et chouette à réaliser avec vos enfants et biensûr il est carrément fastoche !

Se fabriquer un métier à tisser
Pour démarrer il va falloir fabriquer le métier à tisser qui va nous servir à tresser nos chaussettes. Caroline a choisi des petites dimensions pour son métier à tisser, mais vous pouvez agrandir le votre. Sur une planche en bois on trace un carré de 16cm et on plante un clou ou une pointe tous les 2cm sur tout le pourtour. Ensuite on découpe les chaussettes en bande de 2cm. Il nous en faudra 14. On s’amuse à panacher les couleurs pour faire des tawashi de plusieurs couleurs par exemple.

Des éponges lavables en tissus tressé écologique, une belle alternative aux éponges jetables :
On tend une première série de bandes dans un sens. Et dans l’autre sens on tresse les bandes suivantes en démarrant tantôt dessus, tantôt dessous. Une fois l’ensemble tressé on attrape une boucle que l’on fait passer dans la boucle voisine et ainsi de suite jusqu’à la dernière que l’on noue.

Ce métier à tisser fait-maison de 16cm me permet de fabriquer des tawashi d’environ 10cm, elles se rétractent quand on les noue. Si vous en voulez des plus grandes à vous d’augmenter la taille du métier à tisser.

Idéales pour nettoyer les surfaces et facilement lavables, elles sont résistantes et absorbantes :
Biensûr ces éponges peuvent être lavées à haute température, elles sont donc hygiéniques et si les nœuds sont bien serrés, elles sont très résistantes. Caroline les conseille surtout pour l’entretien de la maison. Et évidemment elles sont une belle alternative aux éponges jetables pas très écologiques. C’est parti pour la chasse aux chaussettes orphelines, vous êtes formidables et c’est à vous de joué maintenant !