Leçon 9 -Le commandement sur le repos-Leçon de l'école du sabbat 2021(LUNDI)



Le commandement sur le repos

La création est peut-être « très bonne », mais elle n’est pas encore terminée. La création se termine avec le repos de Dieu et une bénédiction spéciale du septième jour, le sabbat. « Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute Son œuvre qu’il avait créée en la faisant » (Gen 2:3, LSG).

Le sabbat fait partie intégrante de la création de Dieu. En fait, c’est le point culminant de la création. Dieu crée le repos et crée un espace communautaire où l’humanité (à l’époque, la famille principale d’Adam et Ève) peut arrêter ses activités quotidiennes et se reposer aux côtés de son Créateur.

Malheureusement, le péché est entré dans ce monde et a tout changé. Il n’y a plus de communion directe avec Dieu. Au lieu de cela, des accouchements douloureux, un travail acharné, des relations fragiles et dysfonctionnelles, et ainsi de suite, la litanie des malheurs que nous connaissons tous si bien ainsi que la vie en ce monde déchu. Et encore, même au milieu de tout cela, le sabbat de Dieu demeure un symbole durable de notre création et aussi l’espérance et la promesse de notre recréation. S’ils avaient besoin du repos du sabbat avant le péché, combien plus encore après le péché?

De nombreuses années plus tard, lorsque Dieu libère Ses enfants de l’esclavage en Égypte, Il leur rappelle à nouveau ce jour spécial.

Lisez Exode 20:8-11. Qu’est-ce que cela nous apprend sur l’importance du sabbat en ce qui concerne la création?

Par ce commandement, Dieu nous appelle à nous souvenir de nos origines. Contrairement à ce que tant de gens croient, nous ne sommes pas le fruit du hasard de forces froides, insensibles et aveugles. Au contraire, nous sommes des êtres créés à l’image de Dieu. Nous avons été créés pour communier avec Dieu. Peu importe que les Israélites aient été traités comme des esclaves de peu de valeur. À chaque sabbat, ils étaient appelés d’une manière particulière à se rappeler qui ils étaient vraiment, des êtres créés à l’image de Dieu Lui-même.

« Le sabbat, en tant que mémorial de la création, est un gage de l’amour et de la puissance du Christ. » – Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 267.

Réfléchissez à l’importance de la doctrine d’une création de six jours. Après tout, quel autre enseignement est si important que Dieu ordonne que nous consacrions un septième de notre vie à nous nous en souvenir, chaque semaine, et sans exception? Que devrait nous apprendre ce seul fait sur l’importance cruciale de nous souvenir de nos véritables origines, telles qu’elles sont décrites dans le livre de la Genèse?