Leçon 8 – Un plus grand amour / JEUDI (Leçon & vigile matinale)



ACHETE’L

TANDE’L

Un plus grand amour
Comme nous le savons tous, et comme nous le savons trop bien, les besoins ne finissent jamais. Si vous êtes prêt à aider les autres, vous aurez beaucoup d’opportunités. Qu’il s’agisse d’amis proches ou de réfugiés éloignés, les gens sont dans le besoin, et nous devons faire ce que nous pouvons, quand nous le pouvons, pour aider. Tout au long de Son ministère terrestre, Jésus aidait ceux qui ne pouvaient pas s’aider eux-mêmes. Dans certains cas, il prenait l’initiative et allait vers ceux qui sont dans le besoin; dans d’autres cas, comme dans le cas des hommes qui avaient fait descendre le paralytique du toit pour l’amener à Jésus, des amis prenaient l’initiative.

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean 15:13).
Comment appliquons-nous ce principe dans notre ministère envers les autres?

Une famille missionnaire avait servi six ans à Trinidad et Tobago. Les trois premières années, ils avaient vécu dans une communauté à prédominance indoue et musulmane. Beaucoup d’Indous se plaignaient du fait que les chrétiens refusaient leur invitation au service annuel de Thanksgiving (Fête d’actions de grâce). Un jour, ces chrétiens prirent part au service de Thanksgiving d’un nouvel ami Indou. Ils l’avaient fait en suivant l’exemple de Jésus: il rendait visite à Ses amis quand ils l’invitaient à leurs fêtes spéciales. En fait, l’indouisme enseigne que les visiteurs ou les amis apportent des bénédictions à la maison de l’hôte.

Essayons de commencer à nous faire un ami cette semaine en étant une bénédiction pour quelqu’un. Tout d’abord, sondez votre contexte, votre communauté, votre village ou votre ville. Connaissez-vous des réfugiés ou des immigrants qui y vivent? Qu’en est-il des gens qui vivent dans votre quartier? Les connaissez-vous tous? Quelle que soit votre situation, se lier d’amitié avec un étranger n’est pas une tâche facile. Prions et demandons de l’aide à Dieu. Il connait tout le monde et connait l’étranger avec qui vous pouvez devenir amis. Rappelez-vous, le but est d’être leur ami afin de les conduire à Dieu pour obtenir de l’aide.

Défi 1: Renseignez-vous sur les étrangers ou les non-chrétiens qui vivent dans votre pays.est un bon site pour retrouver les groupes de personnes non atteints dans votre culture.

Défi 2: Identifiez quelqu’un dans votre sphère d’influence. Commencez à prier régulièrement pour la personne après avoir répondu aux questions suivantes: Cette personne est-elle mon amie, selon le modèle d’amitié de Jésus? Est-ce que je connais les besoins de sa vie? Comment puis-je la conduire à Jésus pour la guérison?

Enskri nan kanal la ——–

Enskri nan lòt kanal mwen an —-

LIKE,PATAJE

SI’W VLE SIPÒTE TRAVAY LA EKRI’M NAN e-mail sa — etienne.jorab@yahoo.fr

Rejoignez cette chaîne pour bénéficier d’avantages exclusifs :