Leçon 5- « Mon fardeau est léger »(Jeudi) Leçon de l'école du sabbat 2021



Leçon 5- « Mon fardeau est léger »(Jeudi) Leçon de l’école du sabbat 2021

Leçon 5 – (Samedi)  « Venez à moi . . . » Leçon de l’école du sabbat 2021

Leçon 5- (Dimanche) « Et je vous donnerai du repos » Leçon de l’école du sabbat 2021

Leçon 5 – « Prenez mon joug sur vous »(Lundi) Leçon de l’école du sabbat 2021

Leçon 5 – « Je suis doux et humble de cœur »(Mardi) Leçon de l’école du sabbat 2021

Leçon 5 – « Car mon joug est doux » (Mercredi) Leçon de l’école du sabbat 2021

« Mon fardeau est léger »

La dernière déclaration de Jésus dans Matthieu 11:30 utilise l’image de porter un fardeau: « Car mon joug est doux, et mon fardeau est léger » (LSG).

Moïse était ravi de voir son beau-père Jéthro après qu’Israël ait quitté l’Égypte et traversé la mer. Lisez Exode 18:13-22. À quoi ressemble le fait de porter le fardeau d’une autre personne dans cette histoire?

Exode 18:13 nous dit que le peuple est venu voir Moïse pour des jugements du matin jusqu’au soir. Quand le beau-père de Moïse a vu cela, il a sincèrement supplié son gendre d’établir une structure qui lui permette de se concentrer sur les grandes choses tout en faisant confiance aux autres pour s’occuper des choses plus banales. L’Écriture nous dit que Moïse a écouté la voix de Jéthro et a mis en œuvre ces changements qui donnent la vie.

Lorsque Jésus nous a dit que Son fardeau est léger, Il a voulu nous rappeler que nous pouvons compter sur Lui, le Porteur ultime du fardeau. Comme Moïse, nous devons apprendre que nous avons besoin des autres pour partager nos fardeaux. Dans 1 Corinthiens 12:12-26, l’image du corps de Christ que Paul utilise, illustre bien ce à quoi peut ressembler le partage des fardeaux. Nous avons besoin d’un corps qui fonctionne pour pouvoir porter n’importe quel poids. Nous avons besoin des jambes, des bras, des épaules, des muscles et des tendons pour porter quoi que ce soit.

Lisez Galates 6:2. Comment le fait de porter les fardeaux les uns des autres nous aide-t-il à accomplir la loi de Christ?

Le contexte immédiat de ce passage s’avère utile. Dans Galates 6:1, Paul déclare que si un frère ou une sœur tombe dans la tentation, nous devons redresser cette personne avec un esprit de douceur (rappelez-vous de l’affirmation de Jésus dans Matthieu 11:29 selon laquelle Il est doux). Porter un fardeau signifie redresser une personne qui a dévié de sa route afin de l’aider à voir la grâce divine. Mais cela signifie aussi s’aider mutuellement lorsque nous souffrons. Le terme grec pour « fardeau » peut se référer à un poids lourd ou une pierre. Cela nous rappelle que nous portons tous des fardeaux et que nous avons tous besoin de ceux qui peuvent nous aider à porter ce fardeau. Partager des fardeaux est une activité de l’église divinement ordonnée qui requiert de la douceur et produit de la compassion.

Pensez à la dernière fois où quelqu’un vous a aidé à porter un fardeau sous lequel vous vous battiez. Pourquoi cela a-t-il été si important pour vous? Quel fardeau pouvez-vous aider quelqu’un à porter maintenant?