Leçon 5 – Car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte- Leçon de l'école du sabbat 2021 (MARDI)



Leçon 5 – Car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte- Leçon de l’école du sabbat 2021 (MARDI)

Car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte

« Vous aimerez l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. » (Deut. 10:19, LSG). Quel est le message adressé à l’ancien Israël ici? Quel devrait être le message de ce verset pour nous aussi?

Des siècles plus tôt, le Seigneur dit à Abram: « Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. » (Genèse 15:13, LSG; voir aussi Genèse 17:8, Actes 13:17). C’est, bien sûr, ce qui s’est passé, et dans les premiers chapitres d’Exode, l’histoire dramatique de leur délivrance (Exo. 15:13; Exo. 14:13) d’Égypte fut rapportée pour la postérité, étant un symbole, un modèle, de la rédemption et du salut que nous avons en Jésus-Christ. Dans ce verset, le Seigneur veut qu’ils se souviennent de là où ils avaient été et de ce qu’ils avaient été – et ils étaient, des étrangers dans un autre pays.

En d’autres termes, rappelez-vous du moment où vous étiez en marge de la société, bannis, même esclaves, et donc à la merci de ceux qui étaient plus forts que vous et qui pouvaient abuser de vous et, en effet, le faisaient souvent. Bien qu’Israël ait été une nation choisie, appelée de Dieu, un « royaume de sacrificateurs » (Exo. 19:6), et bien qu’il y ait eu quelques différences entre eux et les étrangers entre eux – en particulier en ce qui concerne les services religieux – quand il s’agissait de « droits de l’homme », l’étranger, la veuve, l’orphelin étaient supposés être traités avec la même équité et justice que les Israélites eux-mêmes.

Lisez Matthieu 7:12. Comment le verset résume-t-il ce que le Seigneur disait à l’ancien Israël sur la façon dont ils devaient traiter les faibles parmi eux?

Cet avertissement à Israël sur la façon dont ils devaient traiter les faibles n’était en aucun cas la norme dans le monde antique, où les animaux étaient même mieux traités, dans certains cas, que les faibles.

En revanche, Israël devait être différent, une lumière pour les nations. Et oui, cette différence se trouverait dans le Dieu qu’ils adoraient, comment ils L’adoraient, et tout le système religieux de vérité que Dieu leur avait donné. Pourtant, leur traitement aimable des marginalisés aurait pu être un témoignage puissant au monde à propos de la supériorité de leur Dieu et de leur foi, qui, dans un sens, était tout le but de leur existence – témoigner de leur Dieu au monde par tous les moyens.