Leçon 4 : Sabbat après-midi 15 Janvier 2022, Jésus, notre frère fidèle



Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la leçon des Adultes

Leçon 4 : Sabbat après-midi 15 Janvier 2022, Jésus, notre frère fidèle

JESUS, NOTRE FIDELE FRERE

Sabbat après-midi 15 janvier 2022
(Le Christ) est venu en ce monde sous une forme humaine, pour y vivre en tant qu’homme parmi les hommes. Il assuma les risques de la nature humaine et fut mis à l’épreuve. Dans son humanité il participait de la nature divine. Par son incarnation il devint le Fils de Dieu dans un sens tout nouveau. L’ange avait dit à Marie : « La puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. » (Luc 1.35.) Quoique Fils d’une créature humaine, il devint le Fils de Dieu dans un sens nouveau. C’est ainsi qu’il se tint en ce monde, — Fils de Dieu, en même temps qu’allié à la race humaine par sa naissance.
Le Christ est venu sous une forme humaine pour montrer aux habitants des mondes qui n’ont pas connu la chute, autant qu’à ceux qui étaient tombés, qu’il avait pourvu amplement à ce que les êtres humains puissent vivre fidèles à leur Créateur.
Selected Messages Book 1, p. 226, 227;
Messages choisis, vol. 1, p. 265, 266.

(Le Christ) fut tenté en toutes choses comme l’homme est tenté (voir Hébreux 4.14,15), et cependant il est appelé le « Saint Enfant » (voir Luc 1.35). C’est un mystère qui demeure inexpliqué aux mortels, que le Christ put être tenté comme nous le sommes, et cependant être sans péché. L’incarnation de Christ a toujours été un mystère, et elle le sera toujours. Ce qui a été révélé est pour nous et nos enfants (voir Deutéronome 29.29) ; mais que chaque être humain reste sur ses gardes pour ne pas faire de Christ un être uniquement humain, comme l’un de nous, parce que cela n’est pas une réalité. Il n’est pas nécessaire de connaître exactement le moment où l’humanité s’est combinée avec la Divinité. Nous devons maintenir nos pieds sur le Roc Jésus-Christ (voir Matthieu 7.21-27), comme Dieu révélé dans l’humanité.
The SDA Bible Commentary, vol. 5, p. 1128 ;
Commentaire d’Ellen White sur Jean 1.1-3,14.

Le Christ a abandonné Sa robe royale, Sa couronne de roi et Son haut commandement, il est descendu très bas, jusqu’à toucher le fond de l’humiliation (voir Philippiens 2.5-8). Revêtu de la nature humaine, il a rencontré toutes les tentations de l’humanité et, en notre faveur, a vaincu l’ennemi sur tous les points (voir Hébreux 4.14,15).
Il a fait tout cela pour offrir aux hommes la puissance qu’il leur faut pour devenir vainqueurs. « Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre » a-t-il dit (Matthieu 28.18). Et Il la donnera à tous ceux qui voudront le suivre. Ils pourront démontrer au monde la puissance de la religion du Christ pour acquérir la maîtrise de soi (voir Galates 5.22).
« Prenez sur vous mon joug et laissez-vous instruire par moi, » dit le Christ « … et vous trouverez le repos » (Matthieu 11.29). Pourquoi ne sommes-nous pas chaque jour à l’écoute de notre Sauveur ? Pourquoi ne vivons-nous pas en constante communion avec Lui, de façon à parler et agir avec gentillesse et courtoisie dans nos rapports avec les autres ? Pourquoi ne rendons-nous pas honneur au Seigneur en manifestant de la tendresse et de l’amour les uns envers les autres ? Si nous parlons et agissons en harmonie avec les principes célestes, les incroyants seront attirés à Christ lorsqu’ils nous côtoieront. (Voir Jean 13.34, 35.)
Testimonies for the Church, vol. 9, p. 190.