Leçon 4 – « Que tes morts revivent! » (MERCREDI) LEÇON DE L'ÉCOLE DU SABBAT 2022



Leçon 4 – « Que tes morts revivent! » (MERCREDI) – LEÇON DE L’ÉCOLE DU SABBAT 2022

« Que tes morts revivent! »
Lisez Ésaïe 26:14 et 19. Quel est le contraste entre ceux qui périront pour toujours (Ésaïe 26:14; voir aussi Mal. 4:1) et ceux qui recevront la vie éternelle (Ésaïe 26:19)?

Le livre d’Ésaïe présente un contraste majeur entre la majesté de Dieu et notre fragilité humaine (voir Ésaïe 40). Bien que nous soyons comme l’herbe qui se flétrit et la fleur qui s’estompe, la parole de Dieu demeure pour toujours (Ésaïe 40:6-8). Cependant, malgré notre péché humain, la grâce salvatrice de Dieu est disponible pour tous les êtres humains et devient efficace même pour les païens qui embrassent Son alliance et observent le sabbat (Ésaïe 56).

Dans le livre d’Ésaïe, l’espérance de la résurrection est considérablement élargie. Alors que les allusions bibliques précédentes à la résurrection étaient exprimées à partir de perspectives personnelles (Job 19:25-27, Ps. 49:15, Ps. 71:20), le prophète Ésaïe en parle comme incluant à la fois lui-même et la communauté d’alliance des croyants (Ésaïe 26:19).

Ésaïe 26 oppose les destins distincts des méchants et des justes. D’un côté, les méchants resteront morts, sans jamais être ramenés à la vie, du moins après la « seconde mort » (Apocalypse 21:8). Ils seront complètement détruits et toute leur mémoire périra pour toujours (Ésaïe 26:14). Ce passage souligne l’enseignement selon lequel il n’y a pas d’âmes ou d’esprits qui restent en vie après la mort. Parlant de la destruction finale des méchants, qui vient plus tard, le Seigneur déclara ailleurs que les méchants seront complètement brulés, ne laissant « ni racine ni rameau » (Mal. 4:1, LSG). De l’autre côté, les morts justes seront ressuscités pour recevoir leur récompense bénie. Ésaïe 25 souligne que le Seigneur Dieu « anéantit la mort pour toujours » et « essuie les larmes de tous les visages » (Ésaïe 25:8, LSG). Dans Ésaïe 26, nous trouvons les mots suivants: « Que tes morts revivent! Que mes cadavres se relèvent! Réveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussière! Car ta rosée est une rosée vivifiante, et la terre redonnera le jour aux ombres. » (Ésaïe 26:19, LSG). Tous les justes ressuscités participeront à la joyeuse fête que le Seigneur préparera pour tous les hommes (Ésaïe 25:6). La résurrection finale rassemblera tous les justes de tous les âges, y compris vos bienaimés qui sont déjà morts en Christ.

Imaginez si nous n’avions aucun espoir, aucune assurance, aucune raison de penser que notre mort était tout sauf la fin de tout pour nous. Et, pire encore, tous ceux qui nous connaissaient seraient partis, et peu après, ce serait comme si nous n’avions jamais existé et que notre vie n’avait rien signifié du tout. En quoi ce destin contraste-t-il avec l’espoir que nous avons?

Rejoignez cette chaîne pour bénéficier d’avantages exclusifs :