Leçon 2 – Jésus est notre champion – Leçon de l'école du sabbat 2021(MARDI)



Leçon lundi ===
Men repons tout kesyon ou yo …

SIW TA RENMEN APRANN PLUS SOU LABIB
OU K SWIV NOU SOU KANAL SA👇👇👇

OU KAPAB MANB KANAL LA TOU 👇👇👇

SIW TA RENMEN EDE KANAL LA
PIX 800-045-929-99

Jésus est notre champion

Comparez 1 Samuel 8:19, 20 et Hébreux 2:14-16. Quelles qualités les Israélites recherchaient-ils chez un roi, et comment ces souhaits étaient-ils exaucés en Jésus?
Les Israélites voulaient un roi qui soit leur juge et leur chef de guerre, parce qu’ils oubliaient que Dieu était leur roi. La restauration complète de la domination de Dieu sur Son peuple vint avec Jésus. En tant que roi, Jésus nous mène dans la bataille contre l’ennemi.
Hébreux 2:14-16 décrit Jésus comme le champion des êtres humains faibles. Christ affronte et combat le diable dans une bataille unique et nous délivre de la servitude. Cette description nous rappelle la bataille entre David et Goliath. Après avoir été oint comme roi (1 Samuel 16), David sauva ses frères de l’esclavage en battant Goliath. Les termes de l’engagement prévoyaient que le vainqueur du combat asservisse le peuple de l’autre partie (1 Sam. 17:8-10). Ainsi, David agit comme un champion d’Israël. Il était le représentant du peuple.
Lisez Ésaïe 42:13 et Ésaïe 59:15-20. Comment Yahvé se décrit-Il dans ces passages?
Hébreux 2:14-16 fait allusion à l’idée que Dieu sauverait Israël dans un combat unique. Notez ce passage d’Ésaïe: « Oui, dit l’Éternel, la capture du puissant lui sera enlevée, et le butin du tyran lui échappera; Je combattrai tes ennemis, et je sauverai tes fils. » (Esa. 49:25, LSG).
En tant que chrétiens, nous pensons souvent que nous sommes engagés dans un combat en solo contre Satan. Quand nous lisons Éphésiens 6:10-18, nous voyons que, bien sûr, nous sommes dans un combat contre le diable. Mais Dieu est notre champion, et Il va au combat devant nous. Nous faisons partie de Son armée; c’est pourquoi nous devons utiliser Son armure. En outre, nous ne combattons pas seuls. Le pluriel « vous » dans Éphésiens 6 l’exprime si bien. En tant qu’église, nous revêtons l’armure et nous nous battons ensemble derrière notre champion, qui est Dieu Lui-même.