Leçon 13 – Le compte à rebours – Leçon de l'école du sabbat 2021(LUNDI)



Leçon 13 – Le compte à rebours – Leçon de l’école du sabbat 2021(LUNDI)

Le compte à rebours

Sur le mont des oliviers, Jésus a peint l’histoire à grands traits en répondant aux questions des disciples: « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde? » (Matt. 24:3, LSG).

Le célèbre sermon de Jésus, consigné dans Matthieu 24, couvre la ligne de temps historique ininterrompue de Ses jours jusqu’à Sa seconde venue et au-delà.

Jésus voulait donner à Son peuple, à travers les âges, une esquisse du calendrier divin des prophéties de la fin des temps, afin que ceux qui vivent à la fin des temps puissent être préparés à l’évènement ultime. Il voulait que nous puissions nous reposer en toute confiance dans Son amour, même lorsque tout autour de nous s’effondre.

Les Adventistes connaissent bien la description que Daniel fait d’une « époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis que les nations existent » (Dan. 12:1). Jésus veut que nous soyons préparés à cet évènement, qui précède Sa seconde venue.

À quoi ressemblera Sa venue? Comment pouvons-nous éviter d’être séduits? Lisez Matthieu 24:4-8, 23-31.

La venue de Jésus sera un évènement littéral à la fin des temps. Compte tenu de l’importance que la prophétie et les sermons de Jésus accordent à Son retour, cela doit être un évènement hors norme.

La dernière fois qu’il y a eu un évènement climatique mondial, seules huit personnes dans le monde entier étaient prêtes. Jésus compare Son imprévisible seconde venue à cet évènement, le déluge (Matt. 24:37-39). Mais bien que personne ne connaisse le jour ou l’heure de la seconde venue (Matt. 24:36), Dieu nous a donné un compte à rebours prophétique que nous pouvons observer dans le monde qui nous entoure.

Il nous a donné un rôle à jouer dans cette scène prophétique. Quel est notre rôle? Concentrez-vous sur Matthieu 24:9-14.

Dans ce conflit cosmique, nous sommes plus que de simples observateurs. Nous devons participer activement à la diffusion de l’évangile jusqu’aux extrémités du monde, ce qui signifie que nous serons aussi confrontés à la persécution.

Que signifie « persévérer jusqu’à la fin »? Comment accomplissons-nous cela? Quels choix devons-nous faire chaque jour pour ne pas tomber, comme beaucoup l’ont fait, et comme beaucoup le feront?