Leçon 11 –Le sceau de Dieu et la marque de la bête: 1re partie/VENDREDI (Leçon & Vigile matinale)



« Dès l’origine du conflit dans le ciel, le but constant de Satan a été d’abolir la loi de Dieu. C’est dans cette intention qu’il a levé l’étendard de la révolte contre le Créateur et que, chassé du ciel, il a transporté et continue inlassablement cette lutte sur la terre. Séduire les hommes et les pousser à la transgression de la loi de Dieu, tel est l’objet invariable de son activité. Qu’il atteigne son but en faisant rejeter la loi entière, ou en en faisant répudier un précepte seulement, les conséquences finales sont les mêmes… Afin de jeter l’opprobre sur les divins statuts, l’ennemi a perverti la doctrine de la Bible de telle sorte que des erreurs se sont introduites dans les croyances de milliers de personnes qui professent la foi aux saintes Écritures. Le grand conflit final entre la vérité et l’erreur est le dernier épisode de la guerre séculaire contre la loi de Dieu. Cette bataille s’engage actuellement. Elle met aux prises les lois humaines et les préceptes de Jéhovah, la religion des Écritures et celle de la fable et de la tradition »- Ellen G. White, La tragédie des siècles, p. 514.

Tout au long de l’Apocalypse, l’adoration et la création sont indissolublement liées. L’essence du conflit entre le bien et le mal, et les questions entourant la marque de la bête, tournent autour de la question de savoir si Dieu est digne d’être adoré.

Comme nous l’avons vu, le concept de Christ comme Créateur est au cœur même de l’adoration du sabbat. Jésus ne cesse de souligner l’importance de ce jour dont Il affirme être le « Maitre » (Matthieu 12:8, Marc 2:28, Luc 6:5). Le sabbat est un rappel éternel de notre identité. Il nous rappelle qui nous sommes en tant qu’êtres humains. Il donne de la valeur à chaque être humain. Il renforce constamment l’idée que nous sommes des êtres créés, et que notre Créateur est digne de notre allégeance et de notre adoration. C’est la raison pour laquelle le diable déteste tant le sabbat. C’est le lien d’or qui nous unit à notre Créateur et c’est pourquoi il jouera un rôle si crucial dans la crise finale à la fin.

Discussion:

Quels sont les principes de base qui sous-tendent la prétention à l’autorité de la bête qui sort de la mer? De quelle manière ces mêmes attitudes peuvent-elles être logées dans nos cœurs sans que nous le sachions?

Comment répondez-vous à ceux qui soutiennent que l’idée d’un Satan littéral est une superstition primitive que les personnes instruites, ou du moins intelligentes, ne peuvent pas prendre au sérieux? Quels arguments pourriez-vous utiliser en réponse?

Enskri nan kanal la ——–

Enskri nan lòt kanal mwen an —-

LIKE,PATAJE

SI’W VLE SIPÒTE TRAVAY LA EKRI’M NAN e-mail sa — etienne.jorab@yahoo.fr

Rejoignez cette chaîne pour bénéficier d’avantages exclusifs :