Leçon 11 – David: une leçon d’attente (MARDI)-LEÇON DE L'ÉCOLE DU SABBAT 2022



Leçon 11 – David: une leçon d’attente (MARDI)-LEÇON DE L’ÉCOLE DU SABBAT 2022

David: une leçon d’attente
Dans 1 Samuel 16:1-13, nous voyons le jeune garçon David oint par Samuel comme roi. Cependant, ce fut un long voyage des champs de son père, au trône de Jérusalem. Sans doute, parfois, il se sentait au milieu d’un creuset.

Tout d’abord, le garçon était appelé à jouer de la musique pour apaiser l’esprit troublé de Saül (1 Samuel 16). Plus tard, il devint le héros d’Israël en tuant Goliath (1 Samuel 17). Ensuite, David devint un fugitif pendant de nombreuses années. Saül et son fils Jonathan savaient alors que David était destiné à être le prochain roi (1 Sam. 23:17, 1 Sam. 24:20). Mais David ne faisait rien pour faire avancer son destin que Dieu lui a donné. En fait, il semblait faire le contraire. Même quand Saül essaya de le tuer et que David coupa le bout de la robe du roi, il aurait aimé ne jamais avoir fait une telle chose (1 Sam. 24:5-7). Encore une fois, quand Saül voulait tuer David, David refusa de tuer Saül même quand il en eu l’occasion (1 Sam. 26:7-11).

Lisez 1 Samuel 26:1-11. Pourquoi David refusa-t-il de tuer Saül? Quels principes cela nous enseigne-t-il sur la façon dont Dieu met en œuvre Ses plans dans nos vies?

Lisez maintenant 1 Samuel 26:12-25. Comment le refus de David de tuer Saül affecta-t-il Saül? Que nous enseigne cela sur les avantages du fait d’attendre Dieu?

En regardant l’ensemble du chemin de David vers le trône, nous pourrions peut-être le résumer en une courte phrase – ne saisissez pas ce que Dieu n’a pas encore donné. Les dons de Dieu sont toujours mieux reçus de Sa main et en Son temps. Cela peut nécessiter un très long temps d’attente. Le haricot peut littéralement pousser en quelques heures, tandis qu’un chêne prendra de nombreuses années. Mais alors, quand viennent les tempêtes, le chêne n’est pas déraciné.

Pensez à la facilité avec laquelle David aurait pu justifier le meurtre de Saül. (Après tout, on avait dit à David qu’il aurait le trône, et Saül était si mauvais de toute façon.) Pourtant, ses actions parlent d’une vraie foi en Dieu. Que pouvez-vous tirer de cet exemple, dans tout ce que vous attendez?

Rejoignez cette chaîne pour bénéficier d’avantages exclusifs :