Leçon 10 – Le sabbat et la création-Leçon de l'école du sabbat 2021(DIMANCHE)



Leçon 10 – Le sabbat et la création-Leçon de l’école du sabbat 2021(DIMANCHE)

Le sabbat et la création

De tous les dix commandements, seul le quatrième commence par le verbe « se souvenir ». Ce n’est pas, « Souviens-toi, tu ne déroberas point », ou « Souviens-toi, tu ne convoiteras point ». Il y a seulement « Souviens-toi du jour du repos sabbat… »

L’idée de «se souvenir» présuppose l’histoire, suppose que quelque chose s’est passé dans le passé dont nous devons, eh bien, nous souvenir. Lorsque nous nous souvenons, nous établissons des liens avec le passé, et « Se souvenir du jour du repos, pour le sanctifier » marque une ligne droite qui nous ramène à la semaine de la création elle-même.

Lisez Genèse 1:26, 27 et Genèse 9:6. Que nous enseignent ces versets sur notre spécificité en tant qu’êtres humains, et sur notre différence radicale par rapport au reste de la création terrestre de Dieu? Et, aussi, pourquoi est-il si important que nous comprenions cette distinction?

Lorsque nous nous souvenons de la création, nous nous souvenons que nous avons été créés à l’image de Dieu, ce qui n’est pas dit à propos de tout ce qui est décrit dans le récit de la création. Il est évident qu’en tant qu’êtres humains, nous sommes radicalement différents de toute autre créature de la planète, quelle que soit la quantité d’ADN que nous partageons avec certains autres animaux. Et, contrairement à la mythologie populaire, nous ne sommes pas de simples singes avancés ou des versions plus évoluées d’un primate primitif. En tant qu’êtres humains, faits à l’image de Dieu, nous sommes uniques parmi tout ce que Dieu a créé dans ce monde.

Comment l’histoire de la création nous rappelle-t-elle notre relation avec la création? Genèse 2:15, 19.

Le fait de réaliser que Dieu a également créé notre monde nous rappelle notre responsabilité envers la création. Nous devons « avoir la domination » sur la création. Avoir la domination ne signifie pas l’exploiter. Nous devons gouverner en tant que régents de Dieu. Nous devons interagir avec le monde naturel comme Dieu le ferait.

Oui, le péché a tout gâché, mais cette terre est toujours la création de Dieu, et rien ne nous donne le droit de l’exploiter, surtout au détriment des autres êtres humains, ce qui est si souvent le cas.

En plus d’être un mémorial de Dieu en tant que Créateur, de quelle manière l’observation du sabbat peut-elle nous aider à être plus conscients de notre besoin d’être de bons intendants de l’environnement?