Extrait – Leçons de Ténèbres : Troisième leçon, "L'adversaire a fait main basse"



Extrait de la troisième leçon des Ténèbres composées par Ilyès Bouyenzar et Benoît Dugas, chantées par l’Ensemble vocal Passiflora.
Introduction et fugue du verset « Yod » : L’adversaire a fait main basse sur tous ses trésors : oui, elle a vu les païens entrer dans son sanctuaire, alors que tu leur avais ordonné : « Vous n’entrerez pas dans mon assemblée. »

Ici, le prophète Jérémie fait le récit dramatique de la prise de Jérusalem par l’armée de Nabuchodonosor II, la ville envahie « a vu les païens entrer dans son sanctuaire » : le Temple de Salomon, qui sera détruit par l’armée babylonienne, alors que le prophète rappelle l’ordre de Dieu de ne pas entrer dans son « assemblée ».
Cet épisode sanglant surgit subitement dans le texte alors que Jérémie faisait le récit du lent naufrage de la ville, prisonnière de ses péchés, punie à cause de l’abondance de ses transgressions.
Cela prend sens musicalement par l’irruption soudaine des dissonances de l’introduction, suivie d’une double fugue avec, d’une part les armées entrant tour à tour dans Jérusalem et envahissant les rues de la ville, mettant le feu à la ville et détruisant le temple de Salomon, et d’autre part l’écho de l’ordre de Dieu de ne pas entrer dans le sanctuaire.