Boris Cyrulnik : « De la tragédie à la reconstruction du Moi », Leçon d’ouverture du Colloque

  • Autobiographie d'un épouvantail - Boris Cyrulnik - Livre
    Biographie - Occasion - Bon Etat - Poches Odile Jacob - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • De chair et d'âme - Boris Cyrulnik - Livre
    Psychologie & Psychanalyse - Occasion - Très Bon Etat - Poches Odile Jacob - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.



Leçon d’ouverture « De la tragédie à la reconstruction du Moi »
Par Boris Cyrulnik, docteur en médecine, psychiatre, psychothérapeute, écrivain

Que signifie le concept de « résilience » sur le plan psychologique mais aussi dans sa dimension historique, culturelle, sociale, spirituelle ? Simple mécanisme psychique ou plutôt modalité profonde d’expression de l’existence humaine dans l’intimité de l’être et dans les relations avec autrui ?

Le colloque est organisé le 3 décembre 2017 par l’Institut Elie Wiesel, en hommage à Elie Wiesel, et sous la présidence de Christian Hoffmann, Professeur de psychopathologie clinique, vice-président de l’Université Paris-Diderot

Présentation du colloque :

La culture universelle réfléchit à la vie exceptionnelle et à l’œuvre magistrale d’Elie Wiesel, un auteur qui a su transmettre, dans la beauté et la finesse de la langue française, la grandeur et la tragédie d’un monde spirituel menacé et persécuté par la tyrannie.

Elie Wiesel est une figure majeure de la culture, de la littérature et de la pensée du judaïsme de l’après-guerre. Mais il n’est pas seulement un écrivain juif, s’adressant à ses frères juifs pour raconter l’histoire dramatique du peuple juif. Il est un écrivain universel s’adressant, à partir de sa condition singulière et de son héritage historique, à tous les hommes et femmes de notre temps. Son expérience cruelle et tragique des années brunes, des années qui ont vu la mort programmée de six millions de ses frères juifs, parce que juifs, a conduit Wiesel à devenir un éveilleur de conscience pour tous les peuples, dénonçant les haines génocidaires du XXe siècle qui ont provoqué la destruction d’innombrables populations civiles : Arméniens, Tutsis de Rwanda, Cambodgiens, populations de l’ancienne Yougoslavie, chrétiens et yezidis de l’Irak, insistant toujours sur le devoir de solidarité, de justice, de mémoire et d’histoire, instruments d’une victoire de la vie sur la mort, de l’intelligence ouverte sur les passions intraitables du fanatisme.

Étudier la création multiforme, sensible et universaliste de Wiesel est une mission pour une société européenne à la recherche de ses racines spirituelles de tolérance et de liberté. Car, sans tolérance ni liberté, l’Europe que nous voulons bâtir pour les générations futures n’existerait pas.

L’Institut Universitaire d’Etudes Juives Elie Wiesel, de Paris, qui porte le nom de son éminent inspirateur spirituel, commémorera le message du grand écrivain, en organisant un colloque universitaire international autour d’une thématique qui synthétise les idées wieseliennes primordiales : « RESILIENCE, RENAISSANCE, RECONSTRUCTION »

Retrouvez le programme détaillé sur :

  • Ivres paradis, bonheurs héroïques (extraits) - Boris Cyrulnik - Livre
    Philosophie - Occasion - Bon Etat - Poches Odile Jacob - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Mourir de dire. La honte - Boris Cyrulnik - Livre
    Psychologie & Psychanalyse - Occasion - Très Bon Etat - Le Grand Livre du Mois - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.